Le guide du locataire
avec Trilogie Immobilier

Un copropriétaire est une personne qui est propriétaire par indivis d’une chose, conjointement avec d’autres.

Autrement dit quand vous faites l’acquisition d’un appartement, vous allez devoir partager avec les autres habitants. De même en tant que propriétaire bailleur, vous êtes responsable du comportement de votre locataire dans la copropriété. Si la question n’est pas de se lier d’amitié, cela relève du savoir-vivre afin que le partage des parties communes se passe dans les meilleurs conditions possibles. Cela demande d’appliquer quelques règles de bon sens au quotidien, faire preuve de savoir-vivre et la cohabitation se passera bien. Vous trouverez ici quelques astuces pour que vos relations de voisinage restent toujours au beau fixe !

Faire preuve de politesse

Pour bien vivre ensemble, rien de mieux que des relations courtoises toute l’année. Se dire bonjour, tenir la porte à votre voisin, aider votre voisine qui rencontre des difficultés avec sa poussette. De même en cas de désaccord, rien ne vous oblige à vous énerver. Une simple demande avec le sourire peut permettre de régler le problème en quelques minutes.

Respecter le règlement de copropriété

Le règlement de copropriété est un document clé de la vie en copropriété. Cet élément contractuel régit les droits et les obligations des copropriétaires de l’immeuble. Signé par l’acquéreur au moment de l’acte d’achat et remis au locataire lors de son emménagement, le règlement définit les parties communes et leur usage, fixe la répartition des charges entre les copropriétaires… Tous ces éléments permettent d’éviter les litiges entre les habitants. Il est donc primordial d’en prendre connaissance. Il vous engage et vous êtes tenu de le respecter.

Veiller aux parties communes de l’immeuble

Comme leur nom l’indique, les parties communes n’appartiennent à personne en particulier. Pour bien vivre tous ensemble, il est primordial de ne pas se les approprier. Aussi, veillez à ne pas entreposer vos effets personnels dans le hall, les couloirs. Vous pensez peut-être que ça n’est pas très grave, mais cela peut gêner des accès importants. De plus, cela nuit à la propreté de votre immeuble. Concernant ce point, chaque habitant est garant de la propreté de son immeuble : ramasser ses déchets, ses papiers, son mégot tombé par terre, les déjections de son chien … Concernant le local poubelles ayez la même vigilance : tri effectué, sacs déposés dans les containers, accès sécurisés et dégagés…

Prendre conscience de ce qui peut objectivement contrarier vos voisins

Même si chaque habitant a une sensibilité qui lui est propre, il y a des choses qui nous énervent tous : le non respect de l’attribution des places de stationnement par exemple. Si ce n’est pas votre place, ne vous y garez pas même si c’est pour quelques heures. De même, la personne qui jette ses mégots ou autres détritus par la fenêtre et qui atterrissent sur votre balcon. Veillez à ne pas enfumer vos voisins avec votre joli barbecue. Enfin, évitez de mettre la musique à fond fenêtres ouvertes. La musique n’adoucit pas toujours les mœurs ….

Adaptez vos activités en fonction de l’heure et du niveau sonore

C’est un point crucial de la vie en copropriété. Le bruit est une source de conflit importante et récurrente entre voisins. Pourtant il suffit de quelques petits efforts pour que tout se passe bien. Les nuisances sonores peuvent aussi bien se produire la nuit qu’en journée. Afin d’éviter ces soucis, le plus simple est de faire preuve de bon sens : évitez de crier dans les couloirs, faites attention à votre planning de travaux ou de tâches ménagères… En cas de fête occasionnelle avec vos amis, n’hésitez pas à prévenir vos voisins en sonnant à leur porte. S’ils ne sont pas là un mot dans leur boite aux lettres et dans le hall de l’immeuble sera toujours le bienvenu.

Prendre en compte la diversité des habitants

Dans un immeuble, chaque résident est différent. Étudiants, jeunes actifs, couples avec enfants, personnes âgées… Chacun a sa propre manière de vivre. Cela ne doit pas empêcher que les relations de voisinage soient au beau fixe. Etre attentif au quotidien à son voisin ne prend guère de temps. Il suffit juste de prendre les bonnes habitudes. Cela associé à quelques moments dans l’année (tels que la fête des voisins) pour mieux se connaître et mieux s’entendre peut vous permettre d’avoir une résidence où il fait bon vivre.

Vous aimerez aussi