Le guide du vendeur
avec Trilogie Immobilier

Comment se porte le marché immobilier bisontin ?

Le marché immobilier bisontin, en constante évolution, récupère des couleurs grâce à la reprise. Cette dernière se traduit par une augmentation des volumes de vente. Concernant les prix de vente, ils sont de nouveau à la hausse sans pour autant être au niveau qu’ils avaient atteint il y a 10 ans. Une reprise est donc bien enclenchée, mais il est nécessaire de conserver une certaine mesure. La prudence est de mise. En effet, cet élan positif crée chez les propriétaires une envie plus importante de mettre leur bien immobilier en vente. En résulte alors un volume de biens à vendre actuellement à Besançon plus conséquent. Ceci engendre donc une forte concurrence entre les annonces de biens à vendre. Pour les acquéreurs, certes nombreux et dotés de réels projets d’acquisition, cela signifie qu’ils ont le choix. Et ils n’hésitent pas à multiplier les visites pour trouver le meilleur rapport qualité-prix.

La stratégie de mise en vente est donc primordiale pour ne pas servir de faire-valoir et perdre du temps lors de la commercialisation. Chaque détail a son importance. On constate effectivement que les acquéreurs sont de plus en plus sensibles, lors des visites, à des biens ayant peu de gros travaux à faire (électricité, façade, toiture…). Autrement dit, les conditions de mise en vente d’un bien ont de plus en plus d’importance afin d’en garantir le succès. Il est alors indispensable d’être épaulé par votre conseiller immobilier pour bien évaluer votre bien, car lui seul connait les éléments de marché qui permettront de positionner idéalement votre bien face à cette concurrence accrue.

Quels sont les éléments clés à retenir ?

Un nouveau phénomène est constaté, celui de la revente de biens immobiliers en fin de défiscalisation. Cette nouveauté n’est cependant pas surprenante. Il s’agit de la fin d’un cycle logique. Les investisseurs ayant acquis un bien immobilier neuf il y a environ 10 ans, ont aujourd’hui la possibilité de le revendre afin de se constituer un capital. Cette démarche très particulière  nécessite également d’être bien accompagné et conseillé par un professionnel. En effet, la fin de défiscalisation ne signifie pas que vous avez forcément intérêt à revendre. De plus, il convient de vérifier un certain nombre d’éléments juridiques tels que les engagements pris lors de cette acquisition (durée de location, vacance locative pendant la durée de détention…). Autre élément à prendre en compte lors de la mise en vente : les prix de marché de l’immobilier neuf actuellement à BESANCON. Les appartements neufs seront sans aucun doute les premiers concurrents face au vôtre. Il est donc essentiel de connaître les particularités de ces 2 marchés pour mieux en appréhender la stratégie de vente à mettre en place.

Que recherchent les acquéreurs ?

Les acquéreurs très actifs et réactifs bénéficient encore de taux d’emprunt très avantageux. Que ce soit pour une résidence principale ou un investissement locatif, ils font appel à un financement bancaire et préfèrent préserver leur épargne. La durée d’endettement reste assez stable tout comme leur pouvoir d’achat. Le phénomène des années passées qui avaient fait augmenter les prix de vente alors que les taux avaient baissé ne s’est pas reproduit. Autrement dit les acquéreurs sont prêts à réaliser leur projet mais restent très attentifs à leur pouvoir d’achat. Cela se traduit avant tout par la manière dont ils entreprennent leurs démarches de recherche. Ils procèdent à une analyse fine des biens à vendre et surtout mènent des études comparatives.  En résumé, le marché bisontin se porte bien mais se complexifie du fait de la concurrence et des données économiques en constante évolution. Plus que jamais votre conseiller immobilier est là pour vous accompagner dans vos projets et les réaliser avec succès

Vous aimerez aussi