Le guide de l'achat immobilier neuf
avec Trilogie

Vous souhaitez investir dans l’immobilier pour développer ou diversifier votre patrimoine immobilier.

Vous pensez opter pour un bien locatif l’immobilier neuf pour bénéficier du dispositif Pinel et donc de réductions d’impôts. A moins que ce soit tout simplement pour la qualité des prestations permettant de mettre toutes les chances de votre côté en terme de potentiel locatif. Vous vous posez les questions suivantes : où investir ? Quel type de locataire dois-je cibler ? Comment anticiper la pérennité de mon opération immobilière ? Vous retrouverez ci-dessous des clés pour opérer votre choix sereinement.

Des questions multiples, des réponses de professionnel de l’immobilier à privilégier

Avant toute acquisition, le plus simple est de contacter votre conseiller immobilier neuf. Il saura vous orienter vers le projet adapté à vos besoins. Un investissement pour qu’il soit réussi se doit être à la fois :

  • Rentable
  • Sécurisant
  • Pérenne

Et pour cela il devra respecter la règle des 3 E pour « Emplacement, Emplacement et Emplacement » ! Sachant que pour trouver l’emplacement idéal il faudra dans un premier temps comparer tous les secteurs qui vous paraissent intéressants en vous posant ce type de questions : Comment se porte le marché de l’emploi ? Le tissu économique est-il bien développé ? L’endroit dispose-t-il d’un bassin d’emplois et d’entreprises assez variés ou la quasi-totalité de la population locale travaille-t-elle pour le même employeur ? La population est elle en développement continu sur le secteur ? La rentabilité locative est-elle au rendez-vous ? Quel serait la meilleure cible locative à viser ? Mon investissement pourrait-il être pérenne ? Bref, un long travail d’analyse que votre conseiller se chargera de faire pour vous.

Quelle est la meilleure cible locative ?

La meilleure cible locative sera celle que vous choisirez ! L’important n’est pas la cible en elle-même mais la corrélation entre la typologie de locataire, l’emplacement, le type d’appartement et le type de bail que vous choisirez!

Par exemple, un appartement de 3 ou 4 chambres dans un quartier résidentiel ne vous demandera pas le même suivi qu’un appartement similaire au milieu d’un campus étudiant. Dans l’un, une famille viendra certainement s’y installer pour quelques années, dans l’autre des colocataires tourneront à  tour de rôle tout au long de la vie locative du logement.

L’investissement peut-il être pérenne et comment faire ?

Là encore, la question n’a pas de réponse tranchée. Nous entendons quelques fois : « Acheter neuf, c’est perdre de l’argent à la revente, comme pour ma voiture neuve lorsqu’elle sort de concession !» Cet argument n’est pas solide. Là encore, tout dépend du projet patrimonial initial… De la stratégie mise en place pour l’atteindre. Et de son suivi dans le temps.

Exemple N° 1: Réaliser une économie d’impôt pendant X années. Vous ne souhaitez surtout pas conserver le logement à la fin du dispositif.

Alors vous éviterez les copropriétés de grandes envergures et opterez plutôt pour un immeuble à taille humaine dans un quartier résidentiel.

Dans un immeuble comportant peu de lots, le risque de concurrence à la revente est moindre. En effet, il est peu probable que vous vous retrouviez confronté un jour à une forte concurrence d’appartements du même type que le vôtre sur le marché de la revente. Car dans l’immobilier le principe est le même que sur tout autre marché : « La rareté fait le prix ! », « L’offre et la demande »,…

Exemple n°2 : Vous constituer un patrimoine immobilier. Et si possible bénéficier de réduction d’impôts.

La solution est de choisir un appartement éligible Pinel que vous aurez envie de conserver après. Une fois le dispositif arrivé à échéance, vous serez libre de disposer du bien comme vous l’entendez. Vous pourrez le conserver pour vous-même ou simplement changer de régime afin d’optimiser vos revenus locatifs. Que ce soit en terme de rentabilité ou de fiscalité de vos revenus. Comme le prévoit le bail meublé à l’heure actuelle.

Quels que soient l’objectif visé et la stratégie mise en place, il est primordial d’en effectuer un suivi. En effet, si le marché immobilier est en perpétuelle évolution, il en va de même de vos besoins et de vos objectifs. Faire le point régulièrement avec votre conseiller vous permet de revoir la stratégie et d’anticiper au mieux toutes les évolutions.

Le marché de l’emploi, le tissu économique et la croissance démographique sont-ils propices à un investissement dans l’immobilier neuf sur tel ou tel secteur ?

Se poser cette question est primordial avant d’investir !

L’un des gros avantages de l’immobilier neuf est que quelqu’un d’autre avant vous s’est déjà longuement posé cette question : le promoteur. En effet, lorsqu’il commercialise un programme neuf il effectue des études préalables.

Lors de son étude de marché, si l’un des critères démographiques, économiques et environnementaux n’est pas rempli, il ne prendra pas le risque de se lancer dans la commercialisation couteuse d’un programme qui ne se vendrait pas.

Le vrai bon conseil est de faire appel à un professionnel de l’immobilier neuf locatif. Il vous permettra de gagner du temps dans vos recherches. De plus, il sera à même de vous renseigner sur les moyens de sécuriser votre investissement (gestion locative, garanties locatives …)

Vous aimerez aussi