Estimation d'un appartement à Guebwiller : comment procéder lorsqu'il est loué ?

Partager sur :
Estimation d'un appartement à Guebwiller : comment procéder lorsqu'il est loué ?

Avant la mise en vente d’un appartement, demandez une estimation de sa valeur est conseillé pour vendre au meilleur prix. Pour cela, différents critères doivent être pris en compte. Découvrez-les et découvrez aussi ce qui change lorsque l’appartement en question est en cours de location.  

Les critères de base pour l’estimation d’un appartement

Pour procéder à l’estimation d’un appartement à Guebwiller, le professionnel en charge de la mission se base principalement sur :

  • Son emplacement 
  • Sa surface 
  • Le nombre de pièces 
  • Ses caractéristiques générales 
  • Les spécificités techniques comme la classe énergétique 
  • L’état de l’immeuble 
  • L’entretien du logement
  • Le prix du mètre carré sur le marché local actuel

D’autres critères peuvent entrer en scène selon le logement concerné. C’est notamment le cas lorsque l’appartement à évaluer est en cours de location.

Les critères retenus en plus lorsque le logement est loué

À part ces critères de base, le seul fait que l’appartement soit loué a une influence sur l’évaluation de sa valeur. En général, cela représente une décote, car le logement n’est pas disponible pour pouvoir s’y installer immédiatement après l’achat. 

Pour le vendeur, la baisse de prix peut être conséquente de l’ordre de 40 à 50 %. Pour les acheteurs, c’est une chance d’investir à prix abordable, mais il leur faudra patienter pour pouvoir s’y installer. Pour les investisseurs, c’est une belle opportunité puisqu’ils achètent à prix réduit et récupèrent ensuite les loyers. 

La décote subie varie en fonction de :

  • La durée restant du bail : plus la fin du bail est loin, plus le prix va chuter d’environ 10-15 %.
  • L’âge du locataire : lorsque l’appartement est occupé par un locataire protégé (70 ans et plus), la décote avoisine les 20-30 %.
  • Le montant du loyer : lorsque celui-ci se rapproche du loyer de référence sur le marché, la décote reste faible.
  • La surface habitable de l’appartement : les logements de petite surface subissent une faible décote d’environ 5 %.